Retour Menu recettes

Recettes avec les Oranges Tarocco

Gâteau à l’orange

Base du gâteau yaourt
– 1 pot de yaourt nature
– 3 pots de farine type 45 (ou 2 de farine et un de maïzena)
– 2 pots de sucre semoule
– 1 pot d’huile tournesol ou colza ou isio4 (4 graines différentes)
– 3 ou 4 œufs selon taille
– 1 sachet de levure chimique
– 1 sachet de sucre vanillé
Auquel on ajoute le zest de deux oranges et la moitié d’un jus d’orange.

On réserve le jus restant des deux oranges.

 

Réalisation :
– Une fois versé le yaourt, on utilise le pot pour verser les autres ingrédients,
– la farine si possible tamisée.
– A la fourchette, rendre le mélange bien homogène.
– Pour obtenir un gâteau plus léger, ne verser que les jaunes d’œuf au début, faire monter les blancs en neige, que l’on incorpore délicatement, à la fin.
– Verser dans un moule beurré, ou uniquement beurré sur les bords, le fond étant garni d’un papier sulfurisé, ce qui facilite le démoulage.

– Cuisson : à 180° C pendant 40 à 45 minutes.

– Une fois refroidi, piquer le gâteau avec une aiguille fine ou un cure dent

– Le mettre dans un plat à sa dimension avec les bords relevés

– Et verser délicatement avec une cuillère un sirop réalisé avec le jus d’orange restant

– Le jus en surplus coulant et imbibant le fond.

– Couvrir d’un film alimentaire pour le garder moelleux

Salade d’Oranges

– Oranges Novelline
– Oignon rouge ou échalote
– Fenouil
– Persil
– Olives noires dénoyautées
– Citron
– Huile d’olive
– Poivre noir

Eplucher parfaitement les oranges, sans laisser de blanc, puis découper en rondelles, de 5mm à 1 cm d’épaisseur, réserver, en gardant le jus produit en découpant.

Peler oignons ou échalotes, puis émincer très finement, tremper aussitôt dans une eau très froide 10 mn, puis essorer et sécher correctement.
Prendre le cœur tendre du fenouil, émincer finement
Emincer le persil
Réunir oignons, fenouil, persil, y verser le jus de citron et l’huile d’olive, bien mélanger.

Verser le mélange sur les tranches d’orange, mélanger et attendre 10 mn,
Servir en poivrant au moulin, généreusement.

Se mange en salade simplement
Ou accompagne parfaitement du rôti de porc ou des saucisses fumées.

Suprêmes de pintade laqués à l’orange

Ingrédients :
– 4 suprêmes de pintades (Il s’agit du filet de la pintade présenté avec la peau et le premier manchon de l’aile. Il suffit de les rouler et de les maintenir avec de la ficelle de cuisine avant de les faire cuire)
– 2 oranges à jus
– 15 cl de fond de volaille
– 3 cuillères à soupe de sauce de soja
– 2 cuillères à soupe de miel liquide
– 2 cuillères à soupe d’huile
– 20 g de beurre
– Sel fin et poivre du moulin

Préparation :
– Récupérer les zestes des oranges, presser la première et peler la seconde pour en prélever les quartiers
– Saler et poivrer les suprêmes, faire dorer dans l’huile.
– Ensuite arroser de miel et laisser légèrement caraméliser.
– Ajouter la sauce soja, laisser cuire 20 secondes.
– Ajouter le jus et les zestes d’orange.
– Retirer les suprêmes et réserver
– Ajouter le fond de volaille à la sauce dans la poêle et faites réduire sur feu vif,
– puis ajouter le beurre en fouettant.
– Remettre les suprêmes à chauffer avec les quartiers d’orange, sans faire bouillir.

Servir avec une purée de céleri parfumée avec des zestes d’orange

Confiture d’orange

De très nombreuses recettes existent, plus ou moins compliquées.

Voici la plus simple et qui donne de très bons résultats.
Avec des oranges TAROCCO bien mûres, celles de fin de saison, février ou mars.
– Les peser
– Les laver
– Les découper entières, en de très fines lamelles et en en retirant les quelques éventuels pépins.
– Les mettre à macérer pendant une nuit dans un poids équivalent de sucre (le gel sucre permet une cuisson moins longue)
– Faire cuire huit à dix minutes (avec le gel sucre) une fois à ébullition.
– Mixer éventuellement selon vos goûts, pour réduire en petits morceaux les écorces.
– Mettre en pot, visser, retourner les pots 10 mn, puis les remettre droits et laisser refroidir, couverts d’un linge épais.
En retournant les pots, on supprime les éventuelles bactéries du haut du pot et du couvercle.
En les faisant refroidir lentement, sous un linge, à l’abri de la lumière, cela augmenterai sa qualité et durée de conservation.

Faire de belles étiquettes, avec une représentation du fruit, votre prénom et la date !

Variante plus élaborée:
– Eplucher les oranges, retirer la partie blanche de l’écorce, et couper celle-ci en lamelles de 5 mm.
– Couper les quartiers d’orange, en fines lamelles, en en recueillant tout le jus.
– Ajouter le sucre.
– Couvrir d’eau froide les épluchures, porter à ébullition 10 mn, égoutter, nouvelle eau froide et recommencer ; en tout trois fois.
– Afin d’en enlever les huiles essentielles et l’amer.
– Ajouter les épluchures à la pulpe d’orange. Bien mélanger, laisser macérer une nuit.
– Faire cuire le lendemain, comme indiqué dessus.

TiramisuI à l’orange

Ingrédients : un grand plat ovale type pyrex. (Pour 10 personnes)
– 500 gr de Mascarpone
– 5 gros œufs ou 6 moyens
– 250gr de sucre en poudre
– des biscuits « cuillères » l’idéal: des savoyards (plus épais, denses et sans sucre dessus)
– jus frais d’1 ½ à 2 kg d’oranges et d’un citron, filtrés ;
– une cuillère de Marsala à l’œuf ou Quintreau, dont on peut se passer.
– Quelques carrés de chocolat noir
– du chocolat amer en poudre

Ustensiles :
– deux grands plats ovales (un pour le Tiramisu, l’autre pour y entreposer les « cuillères »
– deux saladiers (un pour monter les blancs, l’autre pour le mélange)
– une grosse cuillère
– une assiette creuse
– un batteur et un frigo !

Préparation :
– Séparer les jaunes et les blancs des coquilles d’œufs
– Monter les blancs en neige, très fermes
– Casser les jaunes, ajouter le sucre et mélanger lentement jusqu’à ce que le mélange commence à blanchir, en essayant de le garder ferme.
– Ajouter le Mascarpone, sans fouetter, en arrêtant dès que le mélange est homogène.
– Y intégrer les blancs, en douceur aussi, pour obtenir le mélange le plus ferme possible

Déposer une légère couche du mélange obtenu dans le fond du plat
Puis disposer par couches les biscuits, préalablement trempés dans le jus d’orange frais (dans lequel on aura éventuellement versé la liqueur), il faut tremper plusieurs secondes. L’utilisation d’un jus 100% d’orange en bouteille est possible mais pas équivalent…
Le biscuit doit être imbibé à moitié, surtout pas ramolli complètement, on le secoue légèrement pour faire tomber le jus en excès. Serrer bien les biscuits de manière à ce que chaque couche du mélange reste bien en place..

Couvrir chaque couche avec le mélange ; un plus : y répartir des éclats de chocolat noir

Alterner le sens des couches de biscuits
Avec des savoyards, il y va trois couches, parfois quatre avec de petites cuillères!
Garder suffisamment de mélange pour que la couche superficielle soit assez conséquente.

Terminer en saupoudrant de chocolat amer en poudre (ou mieux: juste avant de servir).

Mettre au frigo une nuit (ou quelques heures si urgence).

L’idéal étant qu’il soit fait un ou deux jours avant.

Sirop d'Orange

de Marie Claude:


– 1 litre de jus d’orange (environ 8 belles oranges Tarocco) filtré.
– 1.200 kg de sucre
– 1 zeste d’orange

Chauffer pour faire fondre le sucre,  ajouter le zeste

Puis porter au premier frémissement !!! et retirer aussitôt du feu.

Laisser refroidir 24 H

Mettre en bouteille.

 

Garder à l’abri de la lumière. Longue conservation.

OU recette Pietro:

Réserver le jus d’orange

Faire fondre le sucre dans 50 cl d’eau avec les zestes.

Au premier frémissement, retirer du feu, verser dans le jus.

Laisser refroidir 24 H, filtrer et mettre en bouteille.

Jus d’orange pomme carotte

Par Carole:


Pour 2 verres de jus d’orange pomme carotte:
– 2 grosses oranges Tarocco
– 2 petites carottes
– 3 petites pommes type gala…

Couper en morceaux et passer à la centrifugeuse le tout… Attention à passer les morceaux de carottes en même temps qu’un fruit juteux

Salade tonique originale à l’orange

Recette de Martine:


Composition: Avocats coupés en fines lamelles arrosées de citron, quartiers d’oranges sans les membranes, mesclun avec des pousses de roquette, olives noires coupées en lamelles, crevettes ou gambasdécortiquées et revenues avec de l’huile d’olive pendant une minute de chaque côté, tout cela dans une vinaigrette avec vinaigre balsamique et piment rouge émincé.

  

Confiture d’orange ou de mandarine

De Pasqualina (Sicile)
Deux possibilités :
– Soit avec un kilo de fruits les plus frais possible, faire une multitude de trous dans l’écorce avec une fourchette, les mettre dans l’eau froide pendant trois-quatre jours, en changeant l’eau au minimum trois fois par jour. Pour leur faire perdre l’amer. Puis les éplucher.

– Ou, éplucher les oranges, pour un kilo d’oranges, prélever les écorces de deux oranges, découper celles-ci en lamelles, les mettre à cuire couvertes d’eau froide, après 10 mn de frémissement, égoutter et renouveler l’opération par trois fois en tout. Bien les sécher.

– Découper en fines lamelles ou en petits carrés la pulpe, en veillant à retirer tous les pépins (il y en a beaucoup dans les mandarines)
– Ajouter 750 g de sucre et les écorces.
– Cuire à feu doux en commençant par bien dissoudre le sucre.
– Après une heure de cuisson, vérifier si la confiture fige en en mettant une goutte sur une assiette froide.
– Verser dans les pots parfaitement stérilisés. Les retourner aussitôt.
– Laisser refroidir complètement sous un linge épais.

Faites des étiquettes avec les photos des fruits utilisés ou de la confiture réalisée, que vous n’aurez pas oublié de prendre…
Ajoutez-y avec une belle calligraphie votre prénom et la date…

Zest d’agrume séché

Pour pouvoir en bénéficier toute l’année, on peut envisager d’en conserver le zest.

Rien de plus simple !

– Récupérer avec l’économe (l’épluche légumes) la peau des agrumes (Orange, citron, cédrat, mandarine…)

– Les découper en bâtonnets, puis en petits morceaux et les passer au mixeur.

– Laisser sécher : ainsi réduits, ça demande très peu de temps.

– Les garder dans un bocal en verre, à l’abri de la lumière.

C’est facilement utilisable:

– dans les pâtisseries diverses

– sur le poisson

– dans les salades

– dans de nombreux plats,

à votre fantaisie…

 

Confits d’écorces d’agrumes

Prélever la peau des cédrats (avec le blanc) ou celle des oranges, des citrons, des mandarines…Découper en bâtonnets de 5 à 7 mm.
Tremper deux heures dans l’eau froide, avant de jeter l’eau.
Couvrir d’eau froide, porter à ébullition, maintenir frémissant 10 mn
Laisser refroidir dans l’eau.
Une fois parfaitement refroidis, vider l’eau.
Puis recommencer l’opération, trois fois en tout.

Peser les écorces.
Ensuite faire un sirop avec le même poids d’eau et le même poids de sucre.

Faire dissoudre le sucre, y plonger les écorces, et faire cuire lentement à basse température, pendant une heure, jusqu’à ce que le sirop soit absorbé.

Une fois translucides, les retirer et mettre à sécher sur un papier sulfurisé, en les retournant après une journée ; plus s’il le faut, pour qu’ils soient parfaitement secs.
Conserver dans une boite métallique.

A déguster tels quels avec un bon café
En mettre en petits carrés dans les gâteaux
Pour le canard à l’orange confite…
En faire des bâtonnets qu’on enrobe de chocolat ! Etc.

Please reload

© 2020 par L'association DIRECTISSIMO GERARDMER. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now